La population de Mutoshi menacée de délocalisation par CHEMAF

jutUne grande partie de la population du quartier Kandimba et Kabila situé dans la cité de Mutoshi, à environ 8 km de Kolwezi est menacée de délocalisation par la Société Chemicals of Africa (CHEMAF). Cette dernière déclare disposer d’un titre minier sur cet espace, en partenariat avec la Gécamines (PE2604 et PE2756). La Société a récemment lancé les travaux de construction pour clôturer  ladite concession minière, et par conséquent, toutes les familles dont les maisons et champs se trouvent dans la concession sont contraintes de quitter la zone.

A en croire le Directeur administratif de CHEMAF/Kolwezi, Gilbert Kafita, CHEMAF a un grand projet de construction jitd’une usine de traitement de cuivre sur cette zone dont l’impact social sera très ressenti à Kolwezi et ses environs. Sachant l’existence des titres miniers sur cette zone, les services de cadastre ne devaient pas distribuer des parcelles à cet endroit.

De son côté, la population, mécontente, s’est plaint auprès du Ministre provincial de l’Urbanisme, Habitat, Affaires foncières et Aménagement du territoire, Jean Marie Kaseya et a réclamé une indemnisation après évaluation de l’investissement en habitat et champs. Descendu sur le lieu, le ministre a invité la population à garder son calme et à laisser les agents de CHEMAF continuer la construction de leur mur. L’autorité provinciale a promis de s’impliquer personnellement pour que toutes les victimes soient indemnisées.

ORN Kolwezi

B