Revue de presse du 07 au 09 juillet 2017

«Bahati amorce le contrôle douanier et fiscal », rapporte AfricaNews. Le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a dernièrement rassemblé, autour de lui, ses collègues des Finances, du Budget, de l’Economie nationale, des Hydrocarbures et du Portefeuille. Une réunion interministérielle stratégique à laquelle plusieurs décisions importantes ont été prises dont la constitution des équipes de contrôle douanier et fiscal à travers le pays. Ces équipes sont déjà en plein travail auprès des assujettis dans toutes les provinces de la RD-Congo.  Des équipes de contrôle douanier et fiscal viennent d’être constituées. Elles sont en pied d’œuvre. C’est le ministre d’Etat en charge du Plan, Bahati Lukwebo, qui l’a annoncé à l’issue d’une importante réunion interministérielle qu’il a présidé en début de la semaine regroupant les ministères des Finances, du Budget, de l’Economie nationale, des Hydrocarbures et du Portefeuille. Ces nouvelles équipes de contrôle douanier et fiscal ont pour un des objectifs de s’atteler aux différents contentieux existant au niveau des régies financières et à toutes les exonérations accordées par les ministères du Plan et des Finances.

« Haut-Katanga : 50% des produits miniers seront transportés par la voie ferrée », écrit l’Agence Congolaise de presse. Le gouvernement provincial du Haut Katanga va imposer aux entreprises minières de la province de transporter 50% de leurs produits miniers par la voie ferrée afin de booster les activités de la SNCC. Le gouverneur a.i de cette province, Célestin Pande Kapopo, l’a annoncé vendredi 7 juillet 2017 à Likasi  au cours d’une rencontre avec les agents et cadres de cette entreprise d’Etat en grève depuis le 26 juin 2017 pour exiger le paiement de leur salaire au taux de 1400 FC, le dollar américain. Il a exhorté ses derniers à la prise de conscience et à la reprise du travail pour permettre à la société de relancer les activités pour avoir les moyens financiers qui vont résoudre les problèmes urgents de celle-ci. Dans leurs revendications, ces agents et cadres  réclament le paiement d’un mois de salaire à ce taux, avant de reprendre le travail en attendant l’aboutissement des négociations en cours entre l’employeur et la délégation syndicale.

« RDC: des contrats d’exploitation forestière annulés pour irrégularités », rapporte RFI. Cinq contrats signés avec quatre entreprises d’exploitation forestière ont été annulés. Selon le ministre de l’Environnement et du développement durable, Amy Ambatobe Nyongolo, ces contrats conclus avant lui sont entachés d’irrégularité. La mesure frappe quatre sociétés d’exploitation forestière. Les bâtisseurs du Congo, Action pour le Congo, Ilosado, et Ondika ont vu leurs contrats de concession forestière annulés. Le ministre de l’Environnement et du développement durable a affirmé que ces contrats ont été conclus avec son prédécesseur en violation des dispositions légales. Amy Ambatobe Nyongolo veut donc améliorer et renforcer la gestion des forêts. Pour cela, il fait appel aux organisations de la société civile, fer de lance, selon lui, de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des ressources forestières. Outre la contribution du secteur privé, véritable levier du développement, et celle des communautés locales, le ministre de l’Environnement a également insisté sur l’appui des partenaires techniques et financiers pour réaliser la vision du gouvernement dans ce domaine.

B