Revue de presse du 09 au 10 août 2017

« Intégration régionale : la RDC et l’Ouganbda signent un accord sur l’interconnexion d’énergie électrique », écris Forum des As. La RDC et l’Ouganda ont signé, hier mercredi 9 août à Kinshasa, un protocole d’accord d’interconnexion d’énergie électrique pour le développement intégré de deux pays. Cette convention a été paraphée par le ministre Rd congolais de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto et la ministre ougandaise de l’Energie et Développement minéral, Irène Muloni. Le projet est financé par la BAD à hauteur de 150 millions de dollars. La ligne partira de la cité de Nkenda en Ouganda et reliera la RDC via les villes de Beni, Bunia et Butembo. Selon la ministre ougandaise de l’Energie et Développement minéral, « c’est une étape importante qui démontre la coopération qu’il y a entre nos deux pays de sorte que nous puissions développer nos ressources au bénéficie de nos populations. Le protocole d’accord résume le programme que nous avons mis en œuvre, à travers lequel nous allons interconnecter nos deux pays de sorte qu’à travers l’électricité, qu’il puisse avoir génération d’activités, création d’emplois au bénéfice de nos populations respectives ». Le ministre Ingele Ifoto a assuré la partie ougandaise de la détermination de la RDC à voir ce projet se réaliser.

« RDC : un camp de déplacés part en fumée dans le Tanganyika », rapporte RFI. Un violent incendie a ravagé ce mercredi 9 août un camp de personnes déplacées dans la province du Tanganyika, dans l’Est de la République démocratique du Congo. Les trois-quarts du site ont été détruits. Les causes du sinistre sont encore inconnues. Pris de panique, la majorité des habitants du camp de Kalemie ont quitté le site en l’espace de quelques heures. Certains ont trouvé refuge dans « d’autres sites de personnes déplacées, toujours dans les environs de la ville de Kalemie ». D’autres « qui ont peut-être un peu plus de chance, ont pu trouver un abri auprès d’un membre de la famille ou bien d’une bonne âme prête à [le] recevoir », espère Yvon Edoumou. Le porte-parole du bureau de la Coordination des affaires humanitaires des Nations unies insiste également sur le fait que « ce n’est pas la première fois que l’on a ce type d’incendie dans des sites : début juillet, on a eu aussi un incendie ». Le sinistre avait alors touché 12 000 personnes déplacées.

B