Sud-Kivu : la DGRAD dénonce une exploitation illégale de l’or dans la rivière Ulindi

Des dragues exploitent illégalement de l’or depuis deux mois dans la rivière Ulindi à Mukenge (60 km au sud de Shabunda), dans le Sud Kivu. Le chef du ressort de la Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD) à Shabunda, Eghe Bisimwa, l’a révélé mercredi 26 mars à l’issue d’une mission officielle de recensement des exploitants semi industriels de l’or à Mukenge. Selon lui, plus d’une trentaine de ces machines exploitent de l’or dans cette rivière sans aucun document les y autorisant.

La DGRAD Shabunda ne dispose d’aucune statistique sur la production de l’or à Mukenge. Les propriétaires des dragues y exploitent l’or nuit et jour sans contrepartie, indique le chef du ressort de la DGRAD dans cette cité.

Eghe Bisimwa évalue le manque à gagner à plus de 35 000 dollars américains par trimestre. En outre, avec l’utilisation des dragues, les exploitants artisanaux ne fréquentent plus cette carrière. Plusieurs sont réduits au chômage, a-t-il affirmé.

De son côté, le président de la section de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) de Shabunda, Kansilembo Musilwa Baraka, regrette aussi que les détenteurs des dragues ne respectent pas la procédure d’identification au niveau des services de l’Etat.

Il leur demande de se faire enregistrer à la DGRAD, au Saescam et à la direction provinciale des recettes du Sud-Kivu.

Quant à l’administrateur du territoire de Shabunda, il recommande aux services d’assiettes de vulgariser le code minier auprès des propriétaires de ces dragues au lieu de se plaindre.

Radio Okapi

B