Troïka : Fébrile hausse des cours des matières premières sur les marchés internationaux

troika-vue-des-membres-de-la-troika-strategique-le-10-novembre-2014Un bref aperçu sur la situation politique a été présenté, à côté du traditionnel tour d’horizon économique sur le plan national et international.

L’actualité qui domine le secteur économique au niveau international reste la dernière réunion du Fond Monétaire International qui a exhorté les états à pouvoir encourager la croissance des exportations par la diversification économique. Une vision qui rencontre celle promue par le Chef de l’Etat. En effet, cette perspective s’inscrit en marge des vingt huit mesures urgentes, toutes focalisées sur la diversification économique en commençant par l’agriculture, l’agro-industrie et tous les autres secteurs de la vie nationale.

Quant aux indicateurs macro-économiques, la Troïka s’est d’abord penchée sur la parité euro-dollar qui a subi le coût de la campagne américaine. Il s’observe une légère dépréciation de la devise américaine face à l’euro.

Bonne nouvelle par contre en ce qui concerne le cours des matières premières avec une légère hausse du Cuivre. La tonne métrique est passée de 4 707 $ à 4 870 $.

L’or a également connu une hausse sensible, passant de 1 280 $ à 1 305 $ US. Quant au cobalt, il s’est observé une relative stabilité des cours.

Par ailleurs,  un léger frémissement a gagné les cours de céréales, notamment avec le riz, le blé et le maïs.

Quant au pétrole, le prix du baril a connu une légère hausse par rapport à la semaine d’avant tant sur le marché de Londres que sur celui de New York.

Autre point à l’ordre du jour, il s’agit de l’indicatif du taux de change officiel qui se situe à 1 127 FC pour 1 dollar US contre 1 202 FC au marché parallèle. Il faut également noter que les réserves en devise pour couvrir les importations se situent à 928 millions de dollars US. Ce qui représente plus de 4 semaines d’importations de biens et services.

Presse de la Primature

B