Troïka stratégique : les réserves internationales en baisse

troika-vue-des-membres-de-la-troika-strategique-le-10-novembre-2014

La trente-septième réunion de l’exercice 2016 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays tenue le lundi 05 septembre 2016, il ressort que :

  • Au niveau du continent africain, les statistiques économiques publiées au 31 août 2016 renseignent une contradiction de 2,1% de la croissance économique en rythme annuel au second trimestre 2016 contre des taux de 0,4% et 2,4% réalisés respectivement au 1er trimestre 2016 et à la période correspondante de 2015.
  • S’agissant de la RDC, le taux de croissance en 2016, projetés sur base de réalisations de production à fin juin se situe à 4,3% contre 6,9% en 2015, soit toujours un niveau supérieur à celui de l’Afrique subsaharienne.

Au 1er septembre, le prix du cuivre a encore baissé, de 1,20%, la tonne métrique ayant été vendue à 4.602,00 USD contre 4.658,00 USD au 25 août. Il en est de même de l’once d’or qui a perdu 0,64% de sa valeur, se vendant à 1.31,03 USD contre 1.324,50 USD une semaine avant. En revanche la tonne métrique du cobalt a enregistré une importante hausse de 9,96% ; son prix étant passé de 25.496,69 USD à 28.035,32 USD.

Sur le marché des produits pétroliers, il a également été observé des baisses importantes du prix du baril. A Londres, il a été noté une baisse de 8,25%, le prix étant passé de 49, 55 USD à 45,46 USD au 25 août ; tandis qu’à Londres la baisse était de 6,57%, avec le prix du baril fixé à 44,22 USD une semaine avant.

Les prix des céréales ont, au courant de la semaine du 30 août 2016, poursuivi la baisse, comme suit :

  1. 9,21 USD/ tonne (-5,93%) pour le riz ;
  2. 119,03 USD/ tonne (-2,48%) pour le maïs ;
  3. 368,25 USD/ tonne (-8,22%) pour le blé.

Au plan national, les efforts de coordination des politiques budgétaire et monétaire permettent de maintenir le cadre macroéconomique dans une zone de stabilité, en dépit des effets pervers de l’économie mondiale. Aussi, au courant de la semaine du 29 août 2016, les indicateurs se sont présentés comme suit :

  • Le taux d’inflation hebdomadaire est 0,195% (+0,042 point). En cumul, l’inflation a atteint 2,462%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 3,680% pour un objectif de 4,2%.
  • Sur le marché de change, le frémissement observé il y a trois mois se contient davantage. Au 1er septembre 2016, le taux de dépréciation était respectivement 0,7% et 0,3% à l’indicatif et sur le marché libre, où le cours était de 1.024,93 CDF/USD et 1.078,03 CDF/USD contre 1.017,93 CDF/USD et 1.074,43 CDF/USD au 25 août 2016.
  • Les réserves internationales, au 30 août 2016, ont connu une baisse sensible, passant de 1.032,60 millions USD à 1.001,0 millions USD, couvrant 4,42 semaines d’importations des biens et services.
  • Le taux directeur de la Banque Centrale du Congo reste à 2%, induisant une marge négative de 0,831 point.

Le compte général du Trésor présente, à fin août 2016, une situation provisoire déficitaire mensuelle de 60,784 milliards CDF, provenant des recettes de 256,461 milliards CDF et des dépenses de 317,245 milliards CDF.

 

Service de presse de la Primature

 

B